Attractivité - Rapport annuel du cabinet EY sur l’attractivité de la France [es]

Selon le « baromètre de l’attractivité » publié le 23 mai par le cabinet de conseil EY, la France connait un « net regain » d’attractivité.

PNG

Troisième destination européenne la plus prisée par les investisseurs internationaux, la France enregistre une hausse significative du nombre de projets d’investissements étrangers sur son territoire en 2016 – 779 contre 598 en 2015.

Ce haut niveau, jamais atteint depuis 10 ans, contribue à la création de près de 17 000 emplois.

Il s’agit de la plus forte progression parmi les dix pays européens les plus attractifs (+30%, contre +12% pour l’Allemagne et +7% pour le Royaume-Uni). La France reste par ailleurs en tête des pays européens pour le nombre d’implantations industrielles et logistiques. Parmi les atouts français, l’innovation apparaît comme le premier avantage compétitif pour la moitié des décideurs interrogés, devant l’attrait touristique et la qualité des infrastructures.

En parallèle, l’image de la France à l’étranger poursuit sa progression et retrouve un niveau d’avant-crise (73% d’opinion favorable, contre 64% en 2014). Elle se renforce particulièrement auprès des investisseurs internationaux non implantés en France (61% d’entre eux jugent le pays attractif).

Dernière modification : 26/05/2017

Haut de page