Conférence de l’anthropologue Irène Bellier [es]

L’anthropologue Irène Bellier abordera le long chemin parcouru par les peuples autochtones pour la lutte de leurs droits et leurs relations avec les organismes internationaux, au cours d’une conférence à la Facultad de Humanidades.

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques en 1976, docteur en Ethnologie et Anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (1986), Irène Bellier est anthropologue à l’ONU/International, directrice de recherche au CNRS et responsable du Laboratoire d’Anthropologie des Institutions et des Organisations Sociales de l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (LAIOS - IIAC).

Sa thèse de doctorat, une étude sur la construction du genre chez le peuple Mai Huna de l’Amazonie péruvienne a pour titre “La part des femmes : essai sur les relations entre les femmes et les hommes mai huna” (1986). Par la suite, dans une approche d’anthropologie politique, elle s’est consacrée à l’analyse de la fonction publique de l’Etat à partir de l’étude de la formation des hauts fonctionnaires en France et ensuite à la Commission Européenne. Plus récemment, elle s’est intéressée à l’étude de l’incidence de l’ONU sur la construction d’un mouvement autochtone de portée mondiale, en donnant une grande résonnance à leurs luttes et demandes dans le but d’élaborer et ensuite de rendre effectifs les droits des Peuples Autochtones.

PNG

Elle engage aujourd’hui une nouvelle réflexion visant à articuler ses travaux sur l’anthropologie des institutions et la problématique de la justice liés à des questions autochtones.

Elle a été responsable entre 2010 et 2015 du programme de recherche SOGIP – Echelles de gouvernance : l’ONU, les Etats et les Peuples Autochtones. Elle est actuellement coordinatrice du groupe de recherche international JUSTIP – Justice et Droits des Peuples Indigènes. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles et a dirigé par exemple Peuples autochtones du monde. Les enjeux de la reconnaissance (2013), tout récemment publié en espagnol chez Eudeba (2019) et Terres, Territoires, Ressources. Politiques, pratiques et droits des peuples autochtones (2015). Irène Bellier a aussi dirigé avec Leslie Cloud et Laurent Lacroix le livre Les droits des peuples autochtones. Des Nations unies aux sociétés locales (2017).
Sa conférence du mercredi 23 octobre à la Facultad de Humanidades, sera intitulée « derechos indígenas : un largo camino ».

Mercredi 23 octobre à 19 heures
Sala Cassinoni
Facultad de Humanidades
Avda Uruguay 1695
Entrée libre

Dernière modification : 18/10/2019

Haut de page