La France au cœur de la mission spatiale Rosetta : un défi technologique unique

La sonde Rosetta, mission internationale de l’agence spatiale européenne (ESA), s’apprête à percer l’évolution du système solaire depuis sa naissance, grâce à l’analyse de la comète 67P/Tchourioumov-Gerassimenko, une boule de glace de 4 km de diamètre. Très fortement impliquée dans ce projet dès son origine, la France, à travers le centre national d’études spatiales (CNES), est le principal contributeur, avec l’Allemagne, à la mission Rosetta, d’un coût total de près de 1,3 milliards d’euros. Grâce à ses nombreuses coopérations avec l’ensemble des puissances spatiales mondiales, le CNES joue un rôle déterminant dans la diplomatie économique.

Lire l’article

JPEG

Dernière modification : 16/08/2016

Haut de page