Passeport uruguayen : séjour de moins de 3 mois en France

Les titulaires d’un passeport uruguayen en cours de validité ne sont pas soumis à visa pour entrer en France et dans les pays de l’espace Schengen pour un séjour n’excédant pas 3 mois sur une période de 6 mois.
Attention : il existe néanmoins des conditions à l’entrée en France

Conditions d’entrée sur le territoire français pour les titulaires d’un passeport uruguayen pour un séjour de moins de 3 mois :

Le passeport

- Le passeport uruguayen doit être valable encore 3 mois après la sortie du territoire français ou de l’espace Schengen.

- Les enfants mineurs ne doivent pas figurer dans le passeport de leur parent mais doivent avoir un passeport individuel

Autres conditions

Quelle que soit votre situation, vous devez être en mesure de présenter à la Police de l’Air et des Frontières les justificatifs suivants :

- BILLET D’AVION : Billet d’avion aller - retour

- LOGEMENT :

— Chez un particulier : Quand le demandeur est hébergé par un particulier, il doit être en possession d’une attestation d’accueil officielle délivrée par la mairie du lieu d’hébergement (démarche payante à réaliser par la personne hébergeant le voyageur).
L’original de cette attestation doit être envoyée au voyageur.
Elle n’a plus besoin d’être légalisée par le consulat de France en Uruguay.
Attention => Il est important de commencer cette démarche longtemps avant le départ.

— Logement à l’hôtel : une réservation pour toute la durée du séjour.

— Invitation : une invitation nominative signée par une entreprise ou par une autorité indiquant la date et le motif du voyage ainsi que la garantie de retour en Uruguay.

Note : dans les cas exceptionnels (pèlerinage de Compostelle par exemple) où les voyageurs ont des difficultés à donner la preuve de leur mode d’hébergement, il leur revient de "justifier l’objet et les conditions du séjour envisagé" c’est à dire de se munir de tous les documents qui pourraient justifier de leur situation. Néanmoins il est impossible dans ces cas de préjuger de la décision d’entrée sur le territoire qui sera prise par la Police aux Frontières.

- MOYENS DE SUBSISTANCE : Carte de crédit ou espèces ou chèques de voyage pour un montant minimum de 65 euros par jour, ou 32,50 euros par jour dans le cas où vous êtes logé chez un particulier et que vous détenez une attestation d’accueil comme justificatif.

- ASSURANCE MÉDICALE : une assurance, valable pour toute la durée du séjour et pour tous les pays de l’espace Schengen, couvrant les dépenses médicales et hospitalières, y compris d’aide sociale, pour un montant minimum de 30.000 euros.

En cas de question vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante :
admin-etrangers.montevideo-amba@diplomatie.gouv.fr
ou téléphoner au 170.50.138 uniquement l’après-midi

Dernière modification : 09/10/2017

Haut de page