Visite de la frégate Courbet

Dans le cadre de la campagne 2009-2010 du Groupe École d’application des officiers de marine (GEAOM), la frégate Courbet arrivera au port de Montevideo le 14 janvier à 9H00.

Le GEAOM est chargé d’assurer la formation à la mer des élèves-officiers de la promotion 2006 de l’École navale . Cette mission de six mois, qui emmènera les élèves-officiers de Casablanca au Québec, en passant par Valparaiso, leur donnera l’occasion d’être formés en équipage et dans un contexte opérationnel. Ces derniers rallieront ensuite directement leur unité d’affectation.

Frégate Courbet (F 712)

JPEG

Présentation

* Troisième bâtiment d’une série qui compte cinq unités, intégrant de nombreuses innovations technologiques, le Courbet a été conçu pour intervenir en zone de crise. Bénéficiant d’une grande furtivité et d’une signature acoustique réduite, la frégate Courbet met en oeuvre l’hélicoptère embarqué Panther, qui lui permet d’étendre de façon considérable la portée de ses senseurs. La survivabilité a été grandement améliorée afin de permettre au navire d’opérer de façon solitaire. Des capacités de stockage de matériel et de vivres ont été spécialement aménagées pour lui donner une grande autonomie à la mer.
* La frégate Courbet est faite pour être déployée en précurseur afin de collecter des renseignements qui permettront l’intervention d’une force navale. Elle peut être facilement intégrée au sein d’une force multinationale de maintien de la paix, en charge, par exemple, de missions de contrôle d’embargo. L’importance accordée à la réduction de sa signature radar et acoustique, sa conception modulaire et son degré élevé d’automatisation la désignent comme un bâtiment du 21ème siècle, innovant à plus d’un titre.

La frégate Courbet appartient à la Force d’action navale (Fan), commandement organique des bâtiments de surface de la Marine nationale

* Mis sur cale le 15 septembre 1993
* Lancé le 12 mars 1994
* Admis au service actif le 1er avril 1997

Son port d’attache, comme celui des 4 autres frégates du même type, est Toulon.

Missions

* Conçu principalement pour préserver et faire respecter les intérêts de l’État sur les espaces maritimes outre-mer et pour participer au règlement de crises hors Europe, ce bâtiment de combat de premier rang est également susceptible d’être intégré à une force aéronavale. Il peut ainsi être amené à assurer le soutien d’une force d’intervention ou la protection du trafic commercial et effectuer des opérations spéciales ou des missions humanitaires.

Sources : ©Marine nationale

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 10/08/2016

Haut de page